Reges Europae

Reges Europae est un jeu de gestion par forum au Moyen-Âge.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 01/04/2016

MessageSujet: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   Dim 3 Avr - 21:28

1201

Arrivant des possessions continentales Anglaises, une armée de plusieurs dizaines de milliers d'hommes se lancent à la conquête du Gwnynned et du Deheubarth. Néanmoins c'est une grande surprise qui attend les Anglais : les territoires Gallois ont un relief extrêmement accidentés et les Gallois ont l'habitude de combattre dessus contrairement aux Anglais, qui sont rapidement défaits. Les batailles tournent vite court et les embuscades sont nombreuses ; à la fin de l'année, les Anglais n'ont pas mis un pied en territoire Gallois.

Pertes Anglaises : 1945 soldats
Pertes Galloises : 280 soldats
Attaque sans déclaration de guerre : -10 Prestige pour l'Angleterre

1202

Ce qu'on appellera la guerre d'Angleterre débute vraiment en cet année 1202. Les armées Irlandaises et Ecossaises se positionnent au frontière et la guerre débute sur quatre fronts.

Sur le front Gallois, ce sont près de 50 000 hommes qui relancent l'attaque contre les Celtes. Les Anglais sont extrêmement nombreux et la région est purement incapable de supporter le ravitaillement de tant d'hommes ; en outre de nombreuses maladies se déclarent à cause de la grande concentration d'hommes aux même endroits. Les Gallois laissent les Anglais avancer et lancent des raids réguliers pour piller les quelques réserves de nourriture, affamant encore un peu plus les envahisseurs, qui finissent par craquer. Les désertions sont très nombreuses et ce sont des milliers de soldats qui quittent l'armée Anglaise afin de tenter de survivre autrement. La région connaît alors une explosion du banditisme de grand chemin, forçant les villages à se replier sur eux-même et à vivre en autarcie. Les autres hommes, ceux qui restent fidèle à la couronne, finissent par manger n'importe quoi qui leur passerait sous la main et les hommes qui meurent de maladie finissent par être manger par leurs congénères, continuant de transmettre des maladies de plus en plus grave. A la fin de l'année, l'armée Anglaise au pays de Galles était divisée par deux.

Sur le front Irlandais, les armées Celtes tentent de prendre d'assaut les positions Anglaises. Les combats sont très hasardeux et les deux armées remportent chacune quelques victoires, sans qu'aucune ne parvienne à devenir vainqueur.

Enfin, sur le front Ecossais, les Anglais étaient bien trop nombreux et bien trop préparés pour que les Ecossais aient la moindre chance. L'armée Ecossaise est réduite à néant en deux temps trois mouvements et 5 000 Anglais se lancent dans la conquête de l'Ecosse sans rencontrer de résistance.

Enfin, sur le front Français, 50 000 hommes franchissent la frontière et s'attaquent à l'entièreté des territoires Anglais continentaux. La progression est rapide, même si les pertes sont nombreuses pour les Français qui, trop nombreux, sont sujets aux maladies et à la fin. Dans le même temps, une flotte Française débarque sur les arrières des territoires Anglais et entament une progression afin d'opérer une jonction. Cette flotte croise la route d'une flotte Anglaise convoyant quelques milliers d'hommes vers la France, qui est alors envoyée par le fond à cause de l'évidente supériorité navale des Français, faisant perdre beaucoup d'hommes à l'Angleterre.

Enfin, la flotte Anglaise se déploie tout autour du territoire Français et établis un blocus. A l'ouest, sur la côte Atlantique, le blocus est partiellement percé grâce à la concentration de toute la flotte Française mais, dans le reste du pays, toute l'économie navale est paralysée.

Pertes Anglaises : 31500 soldats
Pertes Françaises : 1550 soldats
Pertes Galloises : 330 soldats
Pertes Irlandaises : 1200 soldats
Pertes Ecossaises : 2800 soldats

Rupture d'un traité : -15 Prestige pour la France
Blocus naval : -1000 Deniers pour la France
Grande défaite : -5 Prestige pour l'Angleterre

1203

Les Anglais, malgré leurs défaites précédentes, continuent de tenter de s'enfoncer dans les territoires Gallois sans finesse et sans tactique. Les désertions reprennent de plus belle et ce sont bientôt des pans entiers de l'armée qui se retournent contre leurs commandants et font désertions ou qui font demi-tour et reviennent en Angleterre, alors que les Gallois mènent embuscades sur embuscades. A partir de la moitié de l'année, plus de 5 000 mercenaires débarquent au Pays de Galles, franchissant le blocus que les Anglais avaient établis, et viennent porter secours au Gwynned et au Deheubarth, qui redoublent alors d'efforts contre les envahisseurs.

Sur le front Ecossais la paix est signée et l'Ecosse s'engage à payer l'Angleterre et ses alliés Scandinaves, s'endettant par la même occasion, contre un accord de paix.

Enfin, sur le front Irlandais, les armées Irlandaises sont renforcées par 5 000 mercenaires venus du continent. Les Irlandais préparent un piège pour les Anglais qui tombent dedans comme prévu. Lorsque le piège se referme, les Irlandais se retrouvent en supériorité numérique sur les Anglais, mais ils ont un avantage sur ces derniers : le Roi du Connaught a dépensé d'énormes sommes pour faire venir de la nourriture du continent, apaiser la famine et nourrir ses hommes. Les Anglais sont rapidement boutés hors du Connaught et les armées Irlandaises s'avancent alors en territoire Anglais, commençant à prendre pied sur le territoire des envahisseurs.

Pertes Anglaises : 10 000 soldats, 5 Chevaliers
Pertes Galloises : 400 mercenaires, 120 soldats
Pertes du Connaught : 800 soldats, 300 mercenaires, 10 Chevaliers
Pertes du Tir Eoghain : 310 soldats
Pillages Anglais (Blocus) : +500 Deniers

1204

Devant l'effondrement du pouvoir Royal les commandants du front Gallois ordonnent à leurs armées de se replier. Les Gallois profitent de cela pour s'enfoncer en territoire Anglais et reprendre une partie du Pays de Galle à leurs adversaires, mettant les mercenaires en avant. Ils ne rencontrent que peu de résistance et peuvent avancer quelque peu dans le pays ennemi.

En Irlande les soldats Irlandais avancent jusqu'à Dublin, Sword et Lucan. Des agents tentent de s'infiltrer dans Dublin mais sont démasqués et mis à mort en place publique. Néanmoins après de nombreux combats Dublin tombe au profit du Connaught tandis que les armées du Tir Eoghain progressent dans le nord-est du pays. Les armées Anglaises désertent les unes après les autres et on assiste à un effondrement du front Anglais en Irlande.

En Angleterre même, deux événements majeurs ont lieu. Le premier est le soulèvement des Barons Anglais qui mettent le siège devant Londres ; le second est le débarquement de mercenaires Germaniques et Scandinaves à l'est de Londres. Cette armée saccage le pays et met le feu aux grandes villes sur sa route avant de s'arrêter devant Londres mais, voyant que la ville est déjà en état de siège, elle se replie et se dirige vers l'Irlande, allant prêter main forte aux armées Irlandaises.

Enfin, depuis la France, 1000 mercenaires prennent la mer en direction du Pays de Galles, mais ils sont interceptés par la flotte Anglaise qui faisait le blocus de la façade Atlantique Française. On découvre alors que ces mercenaires sont payés par la France pour soutenir les ennemis de l'Angleterre et ils sont envoyés par le fond.

Pertes Anglaises : Toute l'armée est hors de combat (désertion, famine et guerre)
Pertes Galloises : 320 mercenaires, 200 soldats
Pertes du Connaught : 500 soldats, 800 mercenaires, 5 Chevaliers
Pertes du Tir Eoghain : 200 soldats
Pillages Anglais (Blocus) : +300 Deniers
Pillages du Connaught : +600 Deniers

1205

La paix est signée entre les différents belligérants et la guerre d'Angleterre ne concerne désormais plus que la guerre civile Anglaise. Le siège de Londres s'éternise car les dernières forces Anglaises se concentrent dans la capitale, mais un événement va venir tout faire basculer : une armée Bretonne composée de 3 000 soldats et 1 000 mercenaires débarque dans le Middlesex avant de rejoindre Londres pour aider au siège de la cité, qui tombe rapidement. Les Barons Anglais nomment alors Arthur Ier Roi d'Angleterre, en plus de son titre de Roi de Bretagne, et ce dernier tient un conseil avec les Barons pour savoir s'il faut reconnaître le traité signé par Jean Sans Terre, l'usurpateur. Les Barons, las de la guerre, acceptent de reconnaître le traité et le Roi finit par se plier à leur décision.

Pertes Bretonnes : 95 soldats, 10 mercenaires
Guerre sans déclaration : -5 prestige pour la Bretagne


Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 18 Avr - 21:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reges-europae.forumactif.org
Royaume de France

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   Mer 6 Avr - 0:48

Philippe II Auguste dans sa clémence dit au provinces encore anglaise qu'aucun pillage ni aucun mal ne sera fait au anglais et au français qui se rendrons à la couronne.

Il propose au roi d'Angleterre la paix si celui lui rend toutes ces provinces français car dans le cas contraire le risque de débarquement français est imminent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royaume de France

avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   Mer 6 Avr - 21:14

Le roi d'Angleterre ne voulant répondre je conseil à son peuple d'écouté la raison et de ce rendre.
Philippe II Auguste le répète ceux qui se rendent seront épargné et ils ne seront pillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angleterre



Messages : 28
Date d'inscription : 01/04/2016

MessageSujet: Re: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   Jeu 7 Avr - 17:22

cher roi de France nous acceptons votre offre et nous vous rendons vos anciens territoires et vous comprenez qu'on vous verse plus d'argent . Néanmoins , je me pose une question pourquoi m'avoir attaqué après avoir racheté l’Auvergne pour presque rien je trouve et surtout aprés avoir signé un traité de réconciliation.


hrp désolée d'avoir été aussi long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royaume d'Irlande

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 06/04/2016

MessageSujet: Re: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   Lun 18 Avr - 22:10

Comme convenue par le traité de Dublin, nous prêtons hommage au Roi d'Angleterre pour le Duché de Cornouailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Royaume des Deux Bretagne



Messages : 18
Date d'inscription : 01/04/2016

MessageSujet: Re: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   Lun 18 Avr - 23:52

Nous prenons acte de l'hommage rendu par le Duc de Cornouailles et des dispositions du traité de Dublin, que la paix règne, puisque telle et la volonté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre d'Angleterre [1201 - 1205]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pays-Bas & Angleterre] Première Guerre Anglo-Néerlandaise - 1652
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reges Europae :: Section Jeu :: Guerres & Combats-
Sauter vers: